Women's Investment Club : Quand les femmes s'y mettent
Investissements

Women's Investment Club : Quand les femmes s'y mettent

La première édition du Women's Investment Club Gabon a eu lieu au Méridien Re-Ndama le 13 Avril 2019 à  Libreville. L 'association de L'Appel Des Milles et Une a été cette plateforme qui a accueilli les membres du W.I.C pour la présentation du fonds syndiqué aux femmes gabonaises. 

Pour la présentation de la perspective de l'organisation, étaient présente la  Présidente du W.I.C Côte d'Ivoire, Mme NABOU FALL et la Sécrétaire Générale du Mouvement, Mme Désiré MAFO Epouse Anaé.

Le W.I.C est un fond déjà présent en Afrique de l'Ouest, notamment au Sénégal et en Côte d'Ivoire. Cette aventure a débuté avec les femmes sénégalaises, ce sont 80 femmes au départ qui aujourd'hui on pu lever la somme de 550.000.000 fcfa comme fonds syndiqué afin d'aider les femmes sénégalaises qui se sont lancés dans l'entrepreneuriat à réussir en les finançant à l'aide du Venture Investment. Cette organisation a pour but premier de rassembler les femmes africaines de différents horizons afin de mobiliser des fonds importants et d'apprendre les femmes à investir intelligemment leur argent.

Ces femmes de tête on pu participé à de nombreux événements notamment à Abidjan lors d'une rencontre à la BRVM, elles ont marqué la rencontre en faisant « Ring The Bell for Gender Equality.» 

Pour devenir membre du W.I.C, il faut :

- Être âgée de plus de 21 ans
- 5.000.000 Fcfa à l'adhésion ( Si vous avez été validée et acceptée par la commission vision et mission)
- 100.000 Fcfa / mois

Le but ici est de valoriser la femme, car selon Mme NABOU FALL « Il faut que les femmes élèvent le débat lors de leurs rencontres. Qu'elles évitent le commérage et qu'elles commencent à parler de bourse et d'investissement. Car elles doivent apprendre à devenir de vrais actrices pour le développement de notre continent africain. »

Selon les recherches et études, les africaines sont les femmes les plus entreprenantes au monde avec un taux de 24% de femmes qui travaillent à leurs propres comptes. Malheureusement, ce sont des entreprises de commerce à petit revenus étant habituées à faire du commerce traditionnel. Nonobstant, avec l'arrivée du W.I.C, les femmes africaines se lanceront dans le monde boursier, celui de l'investissement et celui de l'accompagnement des entrepreneurs.

L' Equipe Esprit Entrepreneur


Commentaires

Ajouter votre commentaire