Playstore : Google fait la chasse aux applications d'espionnages illégales
Communication

Playstore : Google fait la chasse aux applications d'espionnages illégales

L’alerte est venue des chercheurs de l’entreprise d’antivirus Avast qui ont découvert grâce à leur plateforme de détection des menaces mobiles que sept applications Android, téléchargées cumulativement plus de 130 000 fois, permettaient d’espionner une personne et l’activité de son smartphone, ce qui est bien sûr totalement illégal.

Deux de ces applis, SMS Tracker et Spy Tracker ont été téléchargées plus de 50 000 fois. Employee Work Spy se présentait comme une application pour surveiller ses employés, tandis que Spy Kids Tracker annonçait pouvoir aider à contrôler l’activité de ses enfants.

Toutes ces applications provenaient d'une unique entreprise chinoise : DO Global. Celle-ci a publié pas moins de 100 applications sur le Play Store. Pour compliquer la traque de ses applications, l'éditeur change d'appellations commerciales sur la boutique. Ainsi, ses applications se retrouvent sous la marque Photo Artist Studio ou encore Pic Tools Group.

Alerté du problème, Google a fait le ménage et a déjà éliminé 46 applications de cet éditeur. De son côté, Checkpoint se veut rassurant en expliquant que malgré le fait qu'il exploite la puissance du mobile inutilement, ce malware est totalement inoffensif.( Source Diginews)

Après le scandale « Updates for Samsung » qui a fait 10 millions de victimes, la firme de Mountain View a supprimé 1325 applications qui observaient leurs utilisateurs sans leur accord.

La chasse aux applications d'espionnages illégales est encore ouverte et ce sont les utilisateurs de Playstore qui disent un grand merci de la préoccupation de Google pour leurs intimités qui étaient très menacées.

L' Equipe Esprit Entrepreneur


Commentaires

Ajouter votre commentaire