Multinationales: Huawei porte plainte aux USA
Communication

Multinationales: Huawei porte plainte aux USA

Le groupe chinois Huawei constate la restriction des ventes de ses produits sur le sol américain. En effet, il a été porté aux administrations américaines de ne pas acheter les appareils de marque Huawei.

La multinationale décide alors de contre-attaquer à la suite des restrictions imposées par le Congrès américain sur l’achat de ses équipements informatiques par l’administration US. Le 07 mars, Guo Ping, chairmain tournant de Huawei, a annoncé le dépôt de plainte contre les Etats-Unis lors d'une conférence de presse tenue avec d'autres responsables exécutifs de l'entreprise chinoise.

Le géant chinois des télécommunications met en cause la section 889 du NDAA (National Defense Authorization Act), loi d’autorisation de la Défense nationale, qui a été signée par le président Donald Trump en août 2018 et qui interdit aux agences fédérales américaines d’acheter les équipements et services de Huawei. Ce dernier est soupçonné d’installer dans ses matériels des portes dérobées qui pourraient être utilisées à des fins de cyberespionnage.

Huawei n'est pas le seul constructeur chinois à être sur la liste rouge des USA , ZTE est également concerné par la restriction imposée aux administrations américaines.

Méfiance non fondée ou Détection de cybercriminalité ?

L' Equipe Esprit Entrepreneur


Commentaires

Ajouter votre commentaire