M-Pesa : Le service bancaire en ligne du Kenya
Création d’entreprise

M-Pesa : Le service bancaire en ligne du Kenya

M-Pesa, à l’origine est un instrument facilitant la réalisation de transferts monétaires entre des proches. a rapidement évolué pour pénétrer désormais une multitude de pans de l’économie, permettant notamment à ses utilisateurs des achats de biens et de services, le paiement des impôts via la plateforme i-Tax ou encore l’accès à des services bancaires proprement dits, via M-Schwari, une plateforme qui en est dérivée.

Aujourd’hui, près de 19 millions de Kényans font un usage régulier de M-Pesa soit près de 70 % de la population adulte. Chaque seconde, environ 900 transactions sont réalisées par ce biais. Au total, M-Pesa voit transiter 68 % des transactions monétaires du pays, représentant en valeur 7 % des montants passant par l’ensemble des moyens de paiement du système bancaire et financier kényan, soit 25 Mds USD par an ou un peu plus du tiers du PIB du pays.

Révélé par le Journal  "The Economist", certains Kényans considère M-Pesa comme un lieu plus sûr de stockage d'argent et l'ont préféré aux banques, pour certaines d'entre elles soupçonnées d'être mêlées à des conflits ethniques. 

Grâce à son succès fulgurant, plusieurs entreprises se disputent le projet pour avoir une place à la table de M-Pesa. En mai 2019, Bob Collymore, le président directeur général de Safaricom, qui a révélé au cours d’un entretien accordé à Reuters, que la société de Télécom veut s’associer à son coactionnaire, Vodacom Group, à 35 % pour réaliser une opération d’acquisition évaluée à 12 millions d’euros. 

Au terme de l’année financière 2019, achevée en mars dernier, M-Pesa a vu sa contribution au revenu de Safaricom (2 351 800 832 USD) passer de 23,3 % en  2018 à 31,2 % en 2019. En valeur, le service de paiement mobile a généré un revenu de 74,9 milliards de shillings (733 041 541 USD).

L' Equipe Esprit Entrepreneur


Commentaires

Ajouter votre commentaire