Le type de site web que doit posséder l'entrepreneur
Webmarketing

Le type de site web que doit posséder l'entrepreneur

L’entrepreneur ne se limite plus seulement à son entreprise physique mais il se doit également de représenter correctement sa boîte sur le net grâce à un site internet. Découvrons les différents options pour lesquelles il peut opter pour cela.

Le site vitrine, pour la simplicité

Depuis le début de la démocratisation d’internet, les entrepreneurs ont créé des sites vitrine pour se présenter. Si ce concept semble un peu usé, l’usage d’un site statique reste cependant cohérent pour une entreprise qui n’a pas de temps et d’argent à consacrer à des mises à jour fréquentes.

En effet, ce site, une fois créé, pourra conserver sa présentation pendant plusieurs mois ou années. Un gain d’énergie apprécié par beaucoup, d’autant plus par ceux qui n’ont pas besoin d’interaction via leur page internet.

Afin d’être efficace, un tel site devra au moins compter :

  • Une landing page avec un appel à l’action (même si c’est juste « contactez-nous »)

  • Un descriptif de l’entreprise

  • Une présentation des services ou produits proposés

  • Une section permettant de vous contacter

Ajoutez-y des images, un design actuel, et votre site restera utile un temps certain.

Le blog, pour créer un lien avec les clients

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises ajoutent une section blog à leur site internet. Elle permet d’apporter de l’information, de se positionner comme expert, d’améliorer son référencement…

Cette section dynamise un site web, mais elle demande des ajouts réguliers d’information pour être viable (un blog qui n’est mis à jour que deux fois par an n’a aucune utilité et peut même s’avérer contre productif).

Le choix des sujets, de la ligne éditoriale du blog, la rédaction de contenu… Tout cela s’inscrit dans une stratégie de communication. Ce type de site suppose donc déjà une réflexion plus poussée sur le positionnement de l’entreprise.

Le site marchand, pour vendre directement en ligne

Aujourd’hui, même les commerces physiques disposent en parallèle d’une e-boutique, qui leur permet de vendre leurs produits sur une plus large zone. Ou juste de proposer des réservations.

Un site d’e-commerce peut être tout aussi pertinent pour vendre des produits que des services. Dans les deux cas, il faut une gestion du stock (qui serait alors plus en termes de créneaux horaires dans la seconde option) intégrée au site.

Par ailleurs, le site devra être vivant, pour intégrer les promotions, des présentations précises des produits, voire des commentaires clients…

Ce type de site demande plus de travail de codage, même si l’adjonction de plug-in permet aujourd’hui de simplifier une grande part de cette tâche.

Le portfolio, pour montrer ses talents

Le portfolio en ligne est devenu un incontournable pour exposer ce que l’on peut faire. Plus qu’une galerie d’images, il peut contenir du texte, des vidéos, de la musique…

Le type de présentation retenue, les éventuelles animations, feront la différence pour ces types de sites essentiels afin de convaincre d’autres personnes de faire appel à vos services.

Attention : Il faut être attentif à ne pas trop le surcharger, et à garder en tête les éléments essentiels du site vitrine, notamment la manière de vous contacter.

Ces principaux types de sites web peuvent se décliner, voire se cumuler entre eux. Un site peut contenir une partie marchande et une partie blog. Elles ne seront d’ailleurs pas toujours hébergées au même endroit (même s’il vaut mieux éviter de se disperser, pour ne pas égarer l’internaute).

L’important est de vous centrer sur vos besoins : est-il utile de gérer une partie e-commerce si vous vendez des cuisines ? Par contre, une centrale de réservation de rendez-vous, avec un portfolio de vos réalisations, seront alors plus cohérents avec votre activité.

N’oubliez pas : un site est un organisme vivant. Vous pourrez toujours le développer par la suite dans les directions que vous prendrez. Réfléchissez en premier à ce qui est le plus important, maintenant, pour votre entreprise.

source

 


Commentaires

Ajouter votre commentaire