Jerémie Tchoua : De l’école d’ingénierie à l’instabilité de la passion artistique
Jeunesse entreprenante

Jerémie Tchoua : De l’école d’ingénierie à l’instabilité de la passion artistique

Nombreuses sont les personnes qui rêvent d’un bon emploi, d’une rémunération juteuse et surtout d’une stabilité à l’épreuve des crises entrepreneuriales. Cette pensée n’est pas à réprimer. En dehors de la stabilité financière, il y’a aussi les aspirations de la famille. Ayant consenti à payer le lourd tribut des études, les parents sont les premiers à avoir une direction pour la vie de leurs descendants.

Mais, au-delà des besoins sociétaux et des aspirations familiales, se loge le désir personnel. La passion, le désir et la direction personnelle sont des facteurs souvent qui posent à confusion et créent des troubles dans le choix professionnel. C’est en se déclinant ainsi que se raconte l’histoire du talentueux Jérémie Tchoua.

Après trois ans passés dans une école d’ingénierie en France, Jérémie Tchoua cherche à s’insérer dans la vie active. Un penchant pour l’art visuel s’était déjà installé, mais le poids des responsabilités à venir aussi s’installait. Alors, il fallait faire un choix.

2013, l’année où tout a basculé. C’est à cette année précisément qu’il fait le choix de se lancer dans le monde incertain de l’art. D’abord, la photographie. Il devra chercher les ressources nécessaires pour s’offrir son premier appareil de travail. De fil en aiguille, il arrive à faire des prestations dans des mariages et pour des personnes intéressées par sa touche singulière.

Ensuite, se dessine sa véritable passion : la réalisation vidéo. Entre temps, il épouse une magnifique âme, Florine Tchoua. Ensemble, ils vont fonder la maison de production Tchoua Productions telle qu’on la connaît aujourd’hui.

En 2017, il réalise son premier court-métrage dénommé « OPERATION NGUENDE ». C’est avec ce dernier qu’il va lancer sa carrière officielle de réalisateur professionnel.

En 2019, le couple va lancer en 2019, avec des fonds propres, leur premier long métrage « ONOME, La naissance d’un Héros ». Un film avec des effets spéciaux qui parlent de succession, de pouvoir dans un décor typique gabonais, rendant ainsi hommage aux cultures et traditions du terroir. L’avant-première de ce film a été faite au Centre Culturel Français et a fait l’unanimité.

En Juillet 2020, il met en ligne sur la page officielle de Tchoua Production, son premier documentaire intitulé « AUTREMENT ». Ce documentaire a pour but de raconter l’histoire d’un gabonais qui ayant décidé d’écrire son histoire autrement.

Jérémie Tchoua est la preuve qu’il est possible de vivre de son rêve, si on décide d’y mettre un peu de sien et beaucoup de détermination. Seul, on va plus vite, à deux, ils iront plus loin.

 

Aude Sharys Allogo


Commentaires

Ajouter votre commentaire