Innovation santé: Brian Gitta et le test de dépistage sans prise de sang pour le paludisme
Jeunesse entreprenante

Innovation santé: Brian Gitta et le test de dépistage sans prise de sang pour le paludisme

En 2017, 219 millions de cas ont été recensés par l’OMS, tandis que le paludisme a causé la mort de 435 000 personnes cette année. L’Afrique reste le continent le plus touché par la maladie.

En 2017 avec 219 millions de personnes touchées contre 217 millions en 2016. 92 % de ces cas se trouvent en Afrique, soit 200 millions de victimes. Un chiffre qui place le continent loin devant l’Asie du Sud-Est (5%).

Au vu des victimes décimées par cette pandémie, un jeune ougandais, Brian Gitta, âgé de 24 ans et ingénieur a réfléchi et a développé un système de dépistage du palu sans prise de sang au préalable.

L'innovation est un  appareil dénommé Matibabu, qui signifie traitement en swahili, est un dispositif réutilisable à faible coût qui se fixe sur le doigt d'un patient et dont les activités peuvent être surveillées sur un téléphone portable associé. Le Matibabu utilise les principes de la lumière et du magnétisme pour différencier le sang d'une personne infectée de celui d'une autre en bonne santé. Il émet de la lumière polarisée pour détecter les cristaux d'hémozoïne, qui sont des sous-produits excrétés par le parasite.Le test se fait en moins de deux minutes.

Cette innovation lui a valu le 15 Juin 2018, le prix de d'excellence pour le développement de ce test de dépistage paludéen avec la somme de 28.523 euros soit 19.000.000 Fcfa. Suite à ce succès mémorable, l'ingénieur va signé un contrat avec le gouvernement ougandais afin de faire des essais cliniques pour démontrer la viabilité de ses recherches.

L'Equipe Esprit Entrepreneur


Commentaires

Ajouter votre commentaire