Innovation : Balla Diop Ngom, l'homme qui créé de l'énergie à partir des coques d'arachides
Auto-emploi

Innovation : Balla Diop Ngom, l'homme qui créé de l'énergie à partir des coques d'arachides

Professeur au département de Physique de la Faculté des sciences et techniques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Balla Diop Ngom a fait une découverte qui révolutionnera le monde de l'énergie. Il a trouvé comment générer de l'énergie à partir de la coque d'arachide.

Sa trouvaille plus que spectaculaire a fasciné un beau monde et a attiré l'attention de la Société Royale de Londres pour continuer ses recherches sur la biomasse, en valorisant la coque d’arachide, et produire de l’énergie à bas prix.

Balla Diop Ngom fait partie des 30 jeunes chercheurs africains dont les projets de recherche bénéficieront d’un financement de la Société Royale dans le cadre du Programme flair (Future leaders – african independant research ou, en français, futurs chercheurs autonomes de l’Afrique). 

Il va recevoir l’enveloppe de 300 000 livres sterling, soit environ 230,5 millions de FCFA, pour continuer ses recherches sur la biomasse pendant deux ans. Son projet s’intitule : « La synthèse à partir de la biomasse des nanomatériaux pour le stockage d’énergie ».

Fière d’être parmi les récipiendaires du Programme Flair, il compte avec son équipe à l’aide de ce financement, assurer un renforcement des capacités de jeunes chercheurs aux plans national et international.

Cette innovation aiderait plusieurs start-up à se développer et réduirait conséquemment les charges pour elles, car précisément en Afrique, l'arachide est une denrée qui a une croissance rapide et pousse sans prise en charge particulière du sol.

Il compte utiliser la biomasse des coques d'arachides pour mettre en place des nanomatériaux d’oxyde métallique en 2D pour la fabrication de batteries afin de stocker l’énergie.  Son objectif n'est pas seulement de créer de l'énergie, il vise également à assurer le transfert de technologies.

L' Equipe Esprit Entrepreneur


Commentaires

Ajouter votre commentaire