Hausse de 19,6% des cours des principaux produits d'exportation de la Cemac
Investissements

Hausse de 19,6% des cours des principaux produits d'exportation de la Cemac

C'est une nouvelle qui pourrait enfin venir booster le moral en berne des entreprises privées telles Petites et moyennes entreprises (PME) de la Cemac. Et pour cause, les exportations des principaux produits des 6 pays pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, Guinée équatoriale et RCA) ont évolué à la hausse, après une conjoncture plutôt morose au 2e trimestre dernier, rapporte notre confrère Investir au Cameroun.

Selon le dernier billet économique de la Beac, l’institut d’émission des pays de la Cemac, « l’indice global des cours des produits de base exportés par la Cemac a progressé de 19,6 % (au cours de la période sous revue), après avoir régressé de 28,9% au 2e trimestre 2020 », a-t-elle récemment révélé. Les experts précisent que ce regain de forme est dû « à la croissance de la majorité des cours des principaux produits d’exportation (…), à l’exception de ceux observés sur le marché des minerais et des métaux », conclut-elle.

Une aubaine donc pour les petits exportateurs puisque c'est grâce à l'initiative privée que cette embellie a , en partie, été possible. Les multinationales préférant maîtriser le risque encouru, font de plus en plus confiance en ces entrepreneurs qui fournissent une qualité relativement haute. C'est notamment le cas au Gabon et au Cameroun où l'intermédiaire a, de plus en plus, de valeur dans la chaîne d'exportation. Le but étant d'éviter de laisser béante leurs frontières respectives. Place donc au réveil entrepreneurial.

Pour rappel, explique la Beac, l’indice composite des cours des produits de base (ICCPB) est fondé sur les cours de 28 produits de base exportés par les pays de la Cemac, représentant 90% de la valeur des exportations de cette communauté des États. Le panier se décompose en cinq grandes catégories : produits énergétiques, métaux et minéraux, produits forestiers, produits agricoles et produits de la pêche.


Commentaires

Ajouter votre commentaire