Barbecue Party : La femme à l’honneur, mais pas que !
Jeunesse entreprenante

Barbecue Party : La femme à l’honneur, mais pas que !

A l’occasion de la fête des droits de la femme ce 08 Mars 2020, la maison de disque AFJ Production en partenariat avec plusieurs entreprises telles que : Intégrale Communication, Street 103, Passion Artistik, Reflets Gabon, Urban  FM et d’autres pointures ont organisé un barbecue party au parking du Mayena.

Il n’est pas étonnant de remarquer que plusieurs étaient en retard, l'événement devrait débuter à 14h00 et ce n’est que dans les environs de 15h30 que les différents sponsors et invités ont daigné se joindre aux festivités. Quoique retard justifié, car les dimanches en matinée plusieurs ont des activités religieuses ou familiales à aborder avant la reprise du travail en semaine.

Arrivée sur les lieux de l’événement, les invités se posaient plusieurs questions; la plus récurrente était sans doute celle de savoir quel était véritablement l’objectif derrière ce barbecue. Les indices étaient clairs : rassemblement du monde des médias et de l’événementiel, prestation d’artiste et cocktails, ce n’étaient pas en effet une commémoration des droits de la femme à part entière.

Hôtesses de l'évènement

L’objectif de cet événement était de connecter entre différents acteurs du monde médiatique et événementiels

Les billets pour la plupart n’étaient pas en vente mais donné à des personnes clés : Manager de blog, coach motivationnel, développeur d’application ou rédacteur web et entrepreneurs en vogue. Aussi, nous avons pu apercevoir parmi la multitude, le fondateur et programmeur du réseau social gabonais Wakandha, le jeune Jimi Kenneth Lendoye ou encore la CEO d’Africaline, Adeline Agounkpe.

Ce fut un merveilleux moment de partage et une excellente plateforme d’échange entre les différents participants. A mon observation, les invités ne s’étaient pas préparés à venir trouver des clients et des potentiels partenaires d’affaires, ce qui expliquait sans doute l’absence d’échanges de carte de visite. Nonobstant, cela a permis à plusieurs d’exercer leur sociabilité et leur culture générale.

Pour la partie animation, ils ont sollicité l’artiste à la une, Zyon Stylei, qui est venu interpréter “La botte” , le nouvel hymne des challenges sur les réseaux sociaux.

La prestation de l'artiste Zyon Stylei

 

Ce rendez-vous, serait-il nécessaire d’en organiser plusieurs afin que le tissu entrepreneurial gabonais soit plus soudé ?

A mon humble avis, le véritable problème de la société gabonaise dans l’entrepreneuriat est que chacun veut faire cavalier seul. En Afrique de l’ouest par exemple, plusieurs connectent et décident de travailler ensemble pour un objectif commun : la croissance de l’économie nationale.

Multiplier ce type d’événement serait un excellent moyen de rassembler des jeunes entrepreneurs passionnés de divers domaines afin de devenir complémentaire et de donner de l’unicité à l’économie.

Ceci n’est pas simplement une question de ressources financières ou matérielles, mais si plusieurs entrepreneurs décidaient de se mettre ensemble afin de créer des occasions de meet-up décontracté, autour d’un cocktail, d’une piscine ou d’un barbecue, ce serait un grand pas vers la sociabilité entrepreneuriale et la collaboration entre jeunes passionnés.

 Aude Sharys


Commentaires

Ajouter votre commentaire