Arielle Kitio, fondatrice de CAYSTI  et femme digitale africaine de l'année 2019
Entreprenariat féminin

Arielle Kitio, fondatrice de CAYSTI et femme digitale africaine de l'année 2019

Cette jeune femme camerounaise de 26 ans est une véritable perle. Elle éblouit premièrement l'Afrique en obtenant un baccalauréat scientifique à l'âge de 15 ans.

De ce fait, elle suit son parcours licence à l'université de Yaoundé 1 qu'elle obtient avec brio. Durant ce parcours sans faute, elle fait quelques concours scolaire notamment le concours de meilleur programmeur du Département d’Informatique qu'elle remporte deux fois successivement. Quant à son parcours master, elle le fera à l'Institut National Polytechnique de Toulouse pour lequel elle obtient une bourse et un stage.

A son retour de Toulouse, elle va nourrir la pensée de former des jeunes à l'informatique. Etant consciente de la vitesse à laquelle le numérique prend le contrôle du quotidien, elle va donc dans cette optique créer la start-up Caysti (Cameroon Youth School Tech Incubator) en 2017, qui est un entre d’éveil technologique pour les enfants entre 6 et 15 ans. 6.000 jeunes ont déjà été formés à ce jour, ils devraient être 100 000 d’ici 2020. 

Cette école a différents programmes : 
- Le Coding Trainings : Cette formation se base sur les compétences basiques en programmation créative, en robotique et en gestion de projets.
- AI – Challenge : Durant ce cours, les enfants apprennent à utiliser les outils de l'intelligence artificielle pour résoudre des problèmes en temps réél.
- L' Orientation et Mentorat : Cette formation a plus un aspect de coaching car il permet de ressortir les attitudes positives et le leadership pour aider les élèves exceller dans les filières de sciences et de technologies en situation de compétition.

Cette initiative sociale et entrepreneuriale lui a valu plusieurs récompenses et nominations telles que l'Ambassadrice du Next Einstein Forum au Cameroun 2017-2019; elle est aussi classée dans le magazine Forbes 30 Under 30 Afrique; elle participe à un concours américain où elle se retrouve lauréate l' Award TechWomen 2016;  elle obtient aussi la place de Lauréat du Prix Orange de l’Entrepreneuriat Social (2017) et gagne la coquette somme de 1.000.000 Fcfa; elle est aussi lauréate du Queens’ Young Leader Runner up 2016 : Le programme jeunes leaders de la Reine d’Angleterre et elle reçoit le Prix Margaret de la Femme Digitale Africaine le 17 avril  2019.

Elle est la preuve que l'entrepreneuriat n'est pas une question de genre, de nationalité ou de race : c'est une histoire de vision.

L' Equipe Esprit Entrepreneur


Commentaires

Ajouter votre commentaire