Amazon: Trois gabonais qui rendent possible les commandes en Afrique
Start Up

Amazon: Trois gabonais qui rendent possible les commandes en Afrique

Il était pratiquement impossible pour les Africains d’acheter en ligne sur Amazon, Apple Store, EBay ou Alibaba et de se faire livrer chez eux. Lancée officiellement le 31 Août 2018, KeeCash est une application semblable à celle que nous utilisons pour les transfert d'argent, communément appelé Mobile Money.

Ces trois prodiges de l'univers informatiques respectivement Ingénieur en Java JEE, Ingénieur en automatique et Ingénieur en business intelligence.

Ils ont pour vision de révolutionner le monde du E-commerce en Afrique francophone. Car ces pratiques bien que nouvelles chez les francophones en Afrique, sont à présent indispensable et incontournable en Occident. Aujourd'hui avec l'expansion de la technologie, il y'a des plateformes de vidéo streaming, Netflix par exemple ou Ironflix pour l'Afrique anglophone. Ce sont des plateformes qui demandent un abonnement payable mensuellement par carte de crédit et par le moyen de KeeCash c'est désormais possible.

Le frein a tout cela reste bien évidemment l'éducation au numérique en Afrique francophone, car les habitants ne sont pas prêts d'arrêter d'utiliser les moyens et méthodes du siècle passé. Il faudrait alors penser à instaurer des campagnes de sensibilisation sur le numérique afin de formater le peuple africain à s'adapter à son ère et à laisser la place aux nouvelles technologies.

 KeeCash s'utilise pour faire ces trois automatismes :
- Le paiement en ligne via mobiles money
- La Livraison chez le client sans démarche en douane avec des tarifs attractifs
- Un suivi des commandes dans l’application

Pour le Gabon, en principe, cela ne devrait pas être très compliqué à comprendre parce qu'il fait partie des pays les mieux équipés en Afrique francophone par le fibre optique.

L'Equipe Esprit Entrepreneur


Commentaires

  • comments

    Adrien Klein A. 14/06/2019

    Bonjour, J'ajoute juste https://www.keecash.com/ Merci !

Ajouter votre commentaire