ACRAM : le Japon tourne son regard vers le secteur café
Business Intelligence

ACRAM : le Japon tourne son regard vers le secteur café

Le 16 novembre dernier, le secrétaire exécutif de l'Agence des cafés robusta d'Afrique et Madagascar (ACRAM), Ismaël Ndjewe Ndomba, a divisé avec l'ambassadeur du Japon Gabon, Shuji Noguchi, au menu des échanges entre les deux personnalités, le secteur café.

Qualifiée par les deux parties " d'importante" l'objectif de cette rencontre était essentiellement porté sur les opportunités d'affaires entre le Japon et les pays de l'ACRAM. 

Cette rencontre a été l'occasion pour le chef de la représentation du pays du soleil levant à Libreville de réaffirmer la volonté de son pays d'avoir une coopération étroite, franche et permanente dans le domaine du business avec l'Afrique en général et le Gabon en particulier. 

À cet effet le Secrétaire exécutif a vanté le potentiel et les différents atouts des pays de l'ACRAM qui produisent un café rabusta de qualité. Notons qu'il a été plusieurs fois primé lors des plus grands concours mondiaux de café. 

Un café dont la qualité n'a rien à envier à l'arabica si toutes les conditions étaient réunis. Il est nécessaire de spécifier que ce café est très apprécié sur le marché international, il est produit par le Cameroun, le Gabon et le Togo.


Commentaires

Ajouter votre commentaire